AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fondation mythique de Rome

Aller en bas 
AuteurMessage
Orfactel
Admin
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Fondation mythique de Rome   Dim 24 Déc - 6:02

Fondation mythique de Rome


L’histoire des premiers temps de Rome est difficile à connaître. Les Anciens ne nous en ont laissé qu’une version légendaire, inspirée largement des mythes dont les peuples migrants d’origine indo-européenne avaient gardé le souvenir. La tradition fixe la fondation de la Ville en –753 (elle était fêtée le 21 avril, chaque année) et rapporte que les rois se sont succédé jusqu’à la révolution de –509 qui voit l’établissement d’une République…

La Légende

Après avoir quitté Troie en flammes avec son père Anchise et ses Pénates, Enée se lance dans un long périples méditerranéen avant d’arriver dans le Latium où il épouse Lavinia, la fille du roi Latinus. Il fonde Lavinium. Son fils fonde Albe la Longue où règne ses douze successeurs. Vient ensuite Numitor, père de Rhéa Silvia. Amulius, frère de Numitor, s’empare du pouvoir et fait de sa nièce une vestales pour q’elle ne puisse avoir de descendance. Mais le dieu Mars s’éprend de la jeune fille et la féconde sous la forme d’une pluie d’or. Naissent alors deux jumeaux, Romulus et Rémus, que l’on confie aux eaux du Tibre pour les dissimuler à Amulius. Le couffin des enfants s’échoue dan la grotte Lupercal au pied du Palatin. D’abord nourris par une louve, ils sont ensuite recueillis par le berger Faustulus et deviennent des jeunes gens vigoureux. A la suite d’une rixe avec des adolescents d’Albe, ils sont conduits auprès de Numitor qui les reconnaît. Les jumeaux rétablissent leur grand-père sur le trône, puis reviennent à l’endroit où ils furent élevés pour y fonder une ville. Romulus s’installe sur le Palatin et Rémus sur l’Aventin pour y prendre les auspices. Chacun prétend avoir l’avantage et, à l’issue d’une querelle, Romulus tue son frère alors qu’il trace le sillon sacré autour du Palatin. Rome est née. (Ces récits se retrouvent notamment chez Virgile et Tite-Live mais il existe aussi un certain nombre de variantes).
Le premier roi de Rome doit livrer plusieurs guerres contre ses voisins, notamment contre les Sabins, auxquels les Romains ont enlevé leurs filles pour s’assurer une postérité. Il est également contraint de s’associer au roi sabin Titus Tatius. Il disparaît mystérieusement au cours d’un orage, au marais de la Chèvre. Son successeur, le Sabin Numa organise la vie religieuse et crée les différents collèges de prêtres. Il réforme aussi le calendrier. Lui succède un autre Sabin, particulièrement belliqueux au point d’en devenir impie, Tullus Hostilius. C’est sous son règne, lors du conflit qui l’oppose à Albe, qu’à lieu le fameux combat des Horaces et des Curiaces. Vient ensuite un dernier roi sabin, Ancus Marcius, qui établit les règles religieuses de la guerre et fonde de le port d’Ostie. A sa mort, les Patres s’accordent sur le nom de Tarquin (dit l’Ancien), un émigré venu de Tarquinia avec sa femme Tanaquil, qui s’était bien intégré et avait fait preuve des plus grandes qualités. Rome lui doit son embellissement et des travaux d’assainissement. A ce premier roi étrusque succède Servius Tullius dont l’origine étrangère est également dissimulée par la légende. Les Anciens lui attribuent une importante réforme constitutionnelle : la création des centuries d’après la fortune, l’institution des comices en tribus, et la construction d’un rempart autour des sept collines, agrandissant l’enceinte sacrée de Rome, le pomerium. Assassiné lors d’un complot tramé par sa fille et son genre, il est remplacé sur le trône par ce dernier, Tarquin le Superbe, dont le surnom traduit toute l’arrogance tyrannique. A son actif, il faut mettre la construction du temple de Jupiter sur le Capitole. Mais lorsque son fils Sextus viole Lucrèce, une respectable Romaine, femme de Tarquin Collation, ce dernier, aidé de Junius Brutus, mène une révolte qui permet de chasser les rois et d’instaurer la République. Les étrangers sont donc boutés hors de Rome en –509, et les deux premiers consuls élus sont Collatin et Brutus.

(Source :Livre Rome de Jean-Noël Robert dans la collection "Guide Belles Lettres des Civilisations". Edition "Les Belles Lettres". Edité en 2004.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fondation mythique de Rome
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» portabilité du calcaire pour fondation
» Besoins de conseils pour fondation sur terrain argileux
» fondation pilotis sur dalle de granit
» Ruine de Rome
» Un projet d'hôtel de luxe au coeur de la Rome antique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légendes :: Nos contes et légendes :: 

-
Sauter vers: